Ciné-concert en création, Disponible à partir de 2024,
Durée 55 min – À partir de 10 ans

Oriki poursuit son exploration de l’univers visuel et poétique de Djibril Diop Mambéty avec la création d’un nouveau ciné-concert sur un chef d’oeuvre moins connu du cinéaste : le Franc. Véritable conte urbain à la jonction du réalisme et du mysticisme, « Le Franc » concilie modernité des prises de vues, innovation du montage, emprunts narratifs aux traditions orales et humour grinçant de fantaisies oniriques. À travers cette oeuvre, Djibril Diop Mambéty, nous livre une création originale, unique et singulière, marquée par la poésie et l’humour.

Marigo, joueur de congoma sans travail, est un musicien fauché, qui finit par perdre son instrument en garantie de son loyer. Son dernier salut, c’est ce billet de loterie qu’il décide de coller sur sa porte pour le garder en sécurité. Quand son billet sort gagnant, Marigo s’imagine couvert de gloire et de richesse. Mais le billet est bien collé, tellement bien collé… N’y tenant plus, il décide de transporter la porte jusqu’au bureau de la Loterie nationale, à l’autre bout de Dakar…

Pour accompagner ce musicien fantasque, aux prises avec les conséquences économiques de la dévaluation du franc CFA, les musiciens d’Oriki ont composé une trame musicale nuancée mêlant énergie, légèreté et gravité. Organisée en tableaux scéniques, doublée d’un fin travail de synchronisation avec la bande son et le montage innovant de cette œuvre, la musique laisse la part belle au travail des chœurs. Un ciné-concert drôle, onirique et poétique, qui interroge la transformation des sociétés et le quotidien de ces « petites gens » marqué par la lutte pour la survie.

« Le public a ovationné les artistes à la chute de chaque chanson et un standing ovation à la fin du film. … cette composition musicale donne un nouveau souffle aux film du cinéaste sénégalais qui a révolutionné le 7e art. »

Sitapha Badji – Dakar le 22 octobre 2023 – L’AS quotidien d’information Générale N°5384

Une production Tchookar avec Le festival les détour de babel et L’espace Paul Jargot, soutenue par l’Institut Français, la DRAC, la Région Auvergne Rhône Alpes, le Département de l’Isère, le CNM, la SPEDIDAM et l’ADAMI. Merci à Silvia Voser de Waka Films.